© 2019 by Julie TEILLET  

  • Grey Twitter Icon

Transformer le risque en chance

April 3, 2017

Un week-end, errant sur YouTube à la recherche de vidéos TedX inspirantes pour alimenter mon job de DRH, ma souris s’arrête sur la conférence « Transformer le risque en chance », de Cyrille de Lasterie.

 

"Il n’y a aucun risque à changer de vie". "Il n’y a aucun risque à prendre des risques".

"Le problème, c’est notre imagination. A force d’élaborer et d’anticiper, nous développons une vision…si je fais quelque chose, ça va finir comme ça !". "Et si on se faisait un peu confiance…et si comme le disent les anglo-saxons, on prenait notre chance (Take a chance)".

 

A cet instant, je me demande si le conférencier parle de lui ou me parle de moi.

 

Et si je « prenais ma chance » ?

 

Comment faire ? Cyrille de Lasteyrie propose alors une solution "Et si on commençait par un petit pas… qu’est-ce que vous allez faire, vous, demain matin pour prendre votre chance ?"

 

Dès le lendemain, je me plonge dans les enjeux de la création d’entreprise : de quoi avais-je besoin pour me lancer ? Quelles étaient les contraintes juridiques et/ou administratives ? Quelles étaient les opportunités à saisir ?

 

Après avoir bien intellectualisée la démarche, je me suis simplement demandée de quoi j’avais réellement envie. Après avoir lu tout ce que j’avais lu, toutes ces contraintes, tous ces risques, plutôt rester dans le monde du salariat et ainsi ne pas prendre de risques.

 

Est-ce qu’à faire toutes ces recherches, je ne mettais pas en route la fameuse "Vision" dont le conférencier parlait ? J’ai arrêté d’intellectualiser, j’ai décidé de me laisser porter et d’ouvrir le champ des possibles.

 

J’ai commencé par décrire mes envies. J’ai construit pas à pas mon projet, autour de ce que je désirais réaliser et de comment je voulais me réaliser. J’ai laissé derrière moi mes croyances limitantes, les craintes de ne pas y arriver. Peu m’importe le regard des autres et leurs projections négatives, ce projet est mon projet et j’irai au bout.

 

J’ai décidé de me lancer, d’oser en confiance pour me diriger vers un métier qui me tentait depuis quelques années : être chef d’entreprise… chef d’une petite entreprise, de ma petite entreprise. Créer mon business, le conduire avec ma personnalité et l’ancrer dans mes convictions.

Me faire confiance pour aller de l’avant, oser pour me réinventer et transformer le risque en chance.

 

Et vous quelle est votre chance à saisir ?

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=lWei-dU8B0M

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Dernières actus
Please reload